Blog

Comment est-ce que le Volkswagen Atlas Cross Sport peut se démarquer de concurrents plus dispendieux chez Audi, BMW et Mercedes-Benz ?

Il fut un temps où la différence entre un modèle générique et un produit appartenant à une marque de luxe était claire. Par exemple, on retrouvait des sièges en tissus dans les premiers, des baquets de cuir uniquement dans le deuxième. La chaîne audio des modèles de base comptait toujours deux ou quatre haut-parleurs alors qu’on en retrouvait six ou huit avec des modèles de luxe.

Bref, on en obtenait toujours plus. On payait pour cette différence, mais on en retirait quelque chose.

Aujourd’hui, on paye toujours pour cette distinction, mais on n’obtient pas vraiment beaucoup plus en retour. La comparaison de ce que le Volkswagen Atlas Cross Sport propose par rapport à des modèles similaires offerts chez Audi, BMW et Mercedes-Benz est frappante.

Avez-vous dit chauffants ?

Il y a 20 ans, pour trouver des sièges chauffants et un surtout un volant chauffant, il fallait aller cogner à la porte d’une marque offrant des véhicules de luxe. On payait cher nos caprices. De nos jours, même les versions de base de plusieurs modèles sont offertes avec ces éléments qui sont devenus des commodités courantes.

En analysant l’équipement qui est offert par l’Atlas Cross Sport, on découvre des éléments de grand luxe comme une sellerie de cuir, des écrans pare-soleil aux places arrière, des sièges chauffants arrière, des buses chauffantes pour le liquide lave-glace, ainsi que le chargement sans fil pour appareils cellulaires.

Franchement, a-t-on besoin d’aller payer plus pour un véhicule de luxe qui offre ces mêmes éléments, et souvent en option, de surcroît ?

La puissance

Avant, les moteurs puissants, on les retrouvait uniquement chez Audi, Mercedes-Benz et BMW en magasinant les marques allemandes. De nos jours, la puissance s’est démocratisée. L’Atlas Cross Sport propose un moteur V6 de 3,6 litres offrant 276 chevaux et 266 livres-pieds de couple, ce qui est suffisant pour des performances plus qu’acceptables pour une fraction du prix de VUS beaucoup plus dispendieux.

La traction intégrale

Il en va de même pour la traction intégrale. Prenons l’exemple d’Audi, par exemple. Cette compagnie a longtemps été reconnue pour offrir le meilleur rouage intégral de l’industrie avec le système quattro. C’est probablement encore le cas, sauf que le système 4Motion de Volkswagen est un dérivé du système quattro. Il vous offre donc les mêmes avantages et la même efficacité.

Et, on le répète, vous allez retrouver avec un Atlas Cross Sport tout ce que vous souhaitez sur un véhicule. Tout ce que vous allez obtenir de plus avec un modèle appartenant à une marque de luxe, c’est un logo différent.